23°C
mercredi 05
26°
26°
24°
25°
Le château des Seigneurs
Cliquez-ici pour en savoir plus
Le château des Seigneurs
Le cœur du village
Le cœur du village

La décision de construire cette église est prise conjointement par le chapitre, le Vice-légat, le seigneur et la communauté de Vedène entre 1760 et 1764.

Vue extérieure de l'Église Saint-Thomas

Le plan de cette église est unique dans notre département et certainement même en France. Certaines églises de Rome auraient un plan approchant, mais aucune n’est identique. Peut être s’agit-il d’une volonté d’innovation, mais il semblerait que le manque de place en soit la véritable raison. Les remparts, en très mauvais état et devenus inutiles, ont été probablement démolis pour permettre la seule possibilité d’extension, c’est-à-dire vers l’Ouest. A noter que l’église ne possédait pas de parvis. Celui que nous voyons de nos jours remonte seulement à août 1993.

Cette église constitue une oeuvre originale et, sans conteste, l’édifice le plus esthétique de notre ville. Elle a d’ailleurs été inscrite sur l’inventaire supplémentaire des monuments historiques par arrêté du 9 juillet 1934, et classée en totalité monument historique par arrêté du 28 décembre 1984 du ministère de la culture.

Restauration des tableaux de l’église

Vue intérieure de l'Église Saint-Thomas

L’église paroissiale Saint Thomas, à l’architecture unique pour la région, est classée Monument Historique depuis 1984. Elle contient en outre de nombreuses œuvres d’art, dont cinq tableaux qui, à la demande de la municipalité, ont été classés au titre des Monuments Historiques en 2017 :

  • L’incrédulité de Saint Thomas, copie d’une œuvre de Pierre II Mignard (1640-1725)
  • La Vierge des sept douleurs entourée de Sainte Barbe et Saint Théodore, œuvre du peintre hollandais Quirinus Van Banken (vers 1579-1649), établi à Avignon.
  • La Sainte Famille, œuvre de Louis Parrocel (1634-1694), issu d’une famille de peintres provençaux
  • Saint François de Paule, copie d’un tableau de Charles Mellin
  • Jugement de Pilate, un tableau ancien, peut-être du XVIeme siècle ou du début du XVIIeme, attribué également à Quirinus Van Banken ou plutôt à son atelier.

Ces tableaux, qui ont été jugés dignes d’une protection au titre des Monuments Historiques, méritent d’être restaurés et mis en valeur et font partie de notre patrimoine vedénais.

Tableau de la Sainte Famille

Un projet a donc été initié par la municipalité, afin de confier la restauration des œuvres à des professionnels, sous la maîtrise d’œuvre de la Direction Régionale des Affaires Culturelles.
Le coût global de la restauration des tableaux s’élève à 100.000 €, mais des subventions seront demandées à des partenaires publics (DRAC, Région, Département) et la Fondation du Patrimoine a été déléguée pour ouvrir une souscription publique.
Rappelons que les dons consentis par des particuliers ou des entreprises dans le cadre d’une collecte de fonds sous l’égide de la Fondation du Patrimoine, permettent de bénéficier d’une réduction d’impôt conséquente.