25°C
mardi 24
27°
30°
30°
28°
Le château des Seigneurs
Cliquez-ici pour en savoir plus
Le château des Seigneurs
Le cœur du village
Le cœur du village

Pour bien comprendre les raisons de ce projet, très attendu par le tissu associatif de Vedène, il faut d’abord revenir sur l’historique de la salle qui s’appelle aujourd’hui « L’ Autre Scène ».

Historique de la salle l'Autre Scène

Avant l’élection du Maire actuel Joël Guin, qui a eu lieu en 2008, l’ancienne municipalité décide de construire une salle sur le site de l’ancien stade Bardi. Cette construction conduit les élus de l’époque à supprimer le stade et à en construire un nouveau Chemin de la Banastière.
De plus, la salle qui est construite n’est pas une simple salle des fêtes, mais une salle de spectacles, avec une régie son et lumière, des gradins rétractables...

Façade de l'Autre Scène

Certes, la salle est magnifique, mais son coût est exorbitant pour une ville comme Vedène, qui se retrouve endettée quasiment pour 20 ans. Le graphique ci-contre parle de lui-même : en 2008, année de l’élection de Joël Guin, la capacité de désendettement de la ville est de 17 années, ce qui signifie qu’il faudra 17 années à la ville pour rembourser sa dette en capital. C’est énorme, sachant qu’une bonne situation financière se caractérise par une capacité de désendettement comprise entre 3 et 6 ans seulement.

Durée de désendettement par habitant

Le Maire Joël Guin, qui hérite de cette situation et d’une ville au bord de la tutelle financière de l’Etat, négocie avec le Grand Avignon afin de transférer la salle à la communauté d’agglomération, qui prendra à sa charge l’emprunt lié à la construction et qui accordera à la ville des créneaux d’utilisation de la salle pour organiser quelques manifestations municipales (Tremplin des Associations, cérémonies protocolaires...), mais depuis ce transfert, la ville n’a pas de salle des fêtes et les quelques créneaux accordés à la ville pour l’utilisation de L’Autre Scène sont insuffisants compte tenu de la richesse du tissu associatif vedénais.

Une salle des fêtes modeste, mais fonctionnelle

Les associations, qui donnent tant pour animer notre ville et y développer des actions solidaires, auront enfin une salle adaptée à leurs besoins, à leurs activités, pour le bien de tous.

Exemple d'utilisation par une chorale de la future salle des fêtes

Le projet est donc lancé pour construire d’ici 2024 une salle des fêtes modeste, mais fonctionnelle, proche du centre-ville, pouvant accueillir 300 personnes.

Cette salle des fêtes pourra être utilisée pour les animations municipales (spectacles, forums...), mais aussi pour des manifestations associatives (lotos, animations...). Elle pourra également être louée à des particuliers pour des évènements familiaux (mariages, baptêmes, anniversaires...) ou pour des congrès.

Exemple d'utilisation de la future salle des fêtes lors d'un mariage.

Le coût du projet, d’environ 2 millions d’euros, est très raisonnable pour une ville comme Vedène. Pour comparaison, la construction du troisième groupe scolaire a coûté plus de 6 millions d’euros à la ville.